Menu Fermer

Malformations génitales

Atlas d’images du pelvis féminin
Malformations génitales 

Le chapitre des malformations génitales est relativement complexe et nécessite une collaboration cliniciens – radiologues. L’examen clinique est en effet particulièrement important pour la réalisation technique et l’interprétation des examens d’imagerie.

Dans ce domaine, l’hystérographie, bien que ses images soient faciles à appréhender, a laissé la place à l’échographie et à l’IRM qui ont l’énorme avantage de montrer ce qui est en-dehors des cavités (vaginale et utérine). Les clichés d’hystérographie montrés ici ont d’ailleurs le plus souvent été réalisés dans le cadre de l’AMP et non pour l’exploration d’une malformation.

En pratique courante, la question la plus souvent posée au radiologue est celle de différencier utérus bicorne et utérus cloisonné du fait d’une prise en charge différente (possibilité de résection de cloison en cas d’utérus cloisonné). Les erreurs sont encore fréquentes. Plusieurs cas sont présentés.
De même, l’appareil urinaire ne doit pas être oublié.

La dénomination française des malformations a été conservé car plus explicite, avec son équivalent dans la nouvelle classification internationale de l’ESHRE (European Society of Human Reproduction and Embryology / Human Reproduction, Vol.28, No.8 pp. 2032–2044, 2013).

S’orienter dans toutes ces malformations n’est pas chose aisée, et nous espérons que cet atlas pourra y contribuer.