Menu Fermer

Torsions

Atlas d’images du pelvis féminin
Torsion annexielle

La torsion d’annexe est l’une des nombreuses étiologies des douleurs pelviennes. On y pense devant une douleur aigue, mais elle peut aussi être responsable d’un tableau subaigu, voire de douleurs intermittentes. C’est dans ce dernier cas que les patientes arriveront à l’IRM. En cas de symptomatologie aigue, l’échographie est normalement l’examen de 1ère ligne, et le seul à réaliser.

2 pièges sont à éviter. Le premier est de prendre un gros ovaire œdématié pour une authentique tumeur ovarienne. Le 2ème de réfuter le diagnostic de torsion en cas de persistance d’une vascularisation intra-ovarienne. 

Différents cas sont présentés. La sémiologie est en grande partie superposable entre les 3 techniques d’imagerie en coupes. Dans la majorité des cas, on retrouve une tumeur associée, ovarienne ou para-tubaire, ou un contexte favorisant comme une hyperstimulation ovarienne.